N. Liste.


Collection Guy Huybrechts de 353 queues (cannes) de billard.

4 Adam, 4 Adorjan ('La Royale'), 3 Basile, 6 Brauers, 1 Brønnum, 23 Brunswick dont 3 'Monarch', 6 Caro, 1 Carrier et Laumé, 3 'Castor', 1 Doublel, 1 Duqué, 2 eSBee, 7 Finck, 1 Gabriels, 1 Grivaud, 1 Harald Fihl, 16 Hénin Aîné dont 5 'La Victorieuse', 53 Hiolle, 12 Horemans, 5 Laprévote ('La Technique'), 4 Longoni, 5 Olympia, 1 Petersen, 4 Sampaio, 2 Schröder & Kartzke, 1 Seguin, 2 Sté française matériel & accessoires billard ('La Gallia'), 1 'St. Martin', 4 Tremerie, 3 Van de Kerckhove, 68 Van Laere dont 17 'St. Michel', 1 Verheyden, 2 Verhoeven (Mélis-Paramount), 1 Wilden, 2 Wilhelmina, 1 Wolsing, 14 à marqueterie et 3 masses. Les autres queues, en double ou dont le fabricant n'a pas été identifié, montrées ci-dessous,

ont été acquises par un autre collectionneur.


Les queues européennes ont été fabriquées en Allemagne, en Belgique, au Danemark, en France, en Italie, aux Pays-Bas et au Portugal par 38 constructeurs. Elles sont en bois, monobloc ou en 2 parties (le fût et la flèche) avec un joint fileté. Certaines ont des entures de bois différents et/ou des abattages. Le fût des queues à poids et/ou à point de balance variables est en plusieurs parties.

En bref, voici quelques queues.

A. Marqueterie des années 1800.

Ces queues ne sont pas signées, comme d'habitude à l'époque.


B. Diverses
des années 1900.

1. Appellations.


 

1. 'La Royale' (3 parties, Adorjan, Belgique).

 

2. 'La Victorieuse' (4 parties, Hénin Aîné, France).

 

3. 'La Technique' (2 parties, Laprévote, France).

 

4. 'La St-Michel' (2 parties, Van Laere, Belgique).

 

5. 'L'Universelle' (3 parties, Hiolle, France-Allemagne).

 

6. 'La Monarch' (4 parties, Brunswick, France).

 

7. 'La Gallia' (2 parties, Brunswick, France).

 

8. 'La Reform' (3 parties, Schröder & Kartzke, Allemagne).

 

 

 

 

-- - - -1--- - --2--- --- 3-- .--- 4 -- - - 5-- - .-- 6-- - --- 7- ..-- /--8

 

Les queues 1, 2, 5, 6 et 8 sont à poids variable.


2. Fabricants et pays.




-- - - -1--- - --2--- - -- 3-- -- - 4 -- - - 5-- - -- 6-- - -- - - 7- -- /--8- - -- - 9 .-- - 10- ...- 11- -- ....-12-...-- 13-..--- 14-...---15.....------16--...- 17-..- . 18--...-- 19


France: Hiolle (1 à 6), Hénin Aîné (7 à 9) et Brunswick (10 et 11).
Belgique: Van Laere (12 à 15). Allemagne: Finck (16 et 17). Portugal: Sampaio (18). Non idendifié (19). Les queues 6, 12 et 13 sont à poids variable.


- Détails.



Pour plus de détails sur les queues ci-dessus, voir la Section 1 . QUEUES de ce site.

C. Quelques queues de la

Collection Pascal Helfer (phelfer@free.fr),


dont les modèles complètent ceux déjà présents sur le site.


-- Queues portant un nom de fabricant.

1. ADORJAN (Belgique).

 



Sa particularité est d'avoir un fût de forme chapelet de même longueur que la flèche et une jonction par tourillon bois.


2. BRUNSWICK (France).

a)

Une 8 pointes (rare chez ce fabricant) dont la poignée est richement décorée et la flèche est en érable moucheté.

b)

Joli travail de marqueterie : fût érable et ébène avec placage de loupe d’érable. A noter les bagues à la base de la flèche.

c)

La base du fût, pourvu d'un manchon blanc, est hexagonale et la flèche a une enture 4 pointes en ébène et érable.


3. HIOLLE (France).

a)


C
onstruction rare du fût avec assemblage de diverses essences de bois et partie distale plus fine qui donne l’impression d’une forme «bouteille».

b)



Assemblage de nombreuses essences de bois avec décorations.

c)

Modèle de 8 pointes dites détachées. Base du fût avec triangles nacre et bois et antichoc ivoire et cuir.

d)

Modèle de 8 pointes dites riches à entures ébène et alisier avec base du fût semblable à la queue précédente.

e)


Décors peu courants de 8 pointes de chez Hiolle.


Notons que les modèles c et d pourraient avoir été créés à la fin des années 1800.


4. KLEIN (France).

a)

Fût hexagonal rare.

b)


Le bas du fût se démonte pour insérer des bagues de poids.

5. LAPRÉVOTE (France).

a)



Fût signé «LL» à la base, avec les 3 billes caractéristiques de la marque, richement sculpté et décoré d’un écusson ainsi que des pastilles de nacre.
En haut, le fût en érable moucheté est aussi signé «La technique Breveté SGDG».

b)

Fût richement décoré avec une répétition des 3 billes à la base et autour de l’écusson.

6. PROUST avec vignette CASTOR.




-- Queues sans nom de fabricant.

7. Monobloc avec marqueterie époque Napoléon III à décor de fleurs.



8. Canne à système qui se transforme en queue de billard.



Et pour terminer, voici une liste mentionnant les firmes citées dans ce site ainsi que leurs dates de fondation et leurs productions.


1816 - Chéreau (France): billards.
1820 - Hiolle (France): queues.
1828 - Barbier (France): billes, queues, accessoires.
1830 - Hénin Aîné (France): billes, plus d'accessoires (plus tard).
1830 - Erremus (Belgique): billards, accessoires.
1839 - Finck (Allemagne) (existait toujours en 1919): queues, accessoires.
1857 - Toulet (France): billards.
<1860 Dorfelder (Allemagne) (existait toujours en 1904): billards, queues, billes.
1862 - Bour (Allemagne): billards, queues, billes.
1871 - Wolsing (Allemagne): billards.
1880 - Sampaio (Portugal): queues.
1884 - Schröder & Kartzke (Allemagne): queues, accessoires.
1893 - Van de Kerckhove (Belgique): billards.
1893 - Wilden (Pays-Bas, Belgique): billards, queues.
1894 - Brunswick (France): billards, queues.
1897 - Proust (France): billards, queues.
1898 - Thissen (Belgique) magasin.
1898 - Wilhelmina (Pays-Bas): billards, queues.
<1900 St. Martin-Palisson (France): billards, queues, accessoires.
<1905 Boetzel (Allemagne): queues.
1906 - Van Laere (Belgique): billards, queues.
<1907 Adorjan (Belgique, France): queues.
<1910 Caro (France): billards, queues (probablement).
<1926 Laprévote (France): queues.
<1926 Brauers (Belgique): queues.
1932 - Gabriels (Belgique): billards.
1945 - Longoni (Italie): queues.
1953 - Horemans (Belgique): billards.
<1960 Klein (France): queues.
1963 - Corin (Belgique) magasin.
<1963 Basile (Belgique): queues.
<1963 Glineur (Belgique) magasin.
<1963 Tremerie (Belgique): queues.
1968 - Adam (Etats-Unis): queues.
1971 - Verhoeven (Belgique): billards, queues.
1983 - eSBee (Stany Buyle, Belgique): queues.
19?? - Grivaud (France): ?.
19?? - Duqué (Belgique); ?.
19?? - Carrier & Laumé (France): ?.
<1994 Doublel (Italie): queues.

< est mis pour avant.

Toutes ces firmes ont actuellement cessé leurs activités sauf Thissen, Caro, Wilhelmina, Toulet et les plus récentes, Longoni, Corin, Adam, Verhoeven et eSBee (recherche en cours pour Grivaud, Duqué, Wolsing, Carrier-Laumé, St. Martin-Palisson, Doublel, Seguin et Castor). Carrier & Laumé racheté par Billards Bréton (France, 1852) vers 1980-90.




Début d'une annonce parue dans LE BILLARD, n° 3, 1879, Belgique.
D'après ce journal, la fabrique ERREMUS est la plus importante de Belgique à l'époque.

+

 

PrécédentSuivant


Accueil | Sommaire | Histoire | Je recherche | Recherche dans ce site | Contactez-moi | Liens